Feuilles d’automne

Prochaine journée de pleine conscience, le dimanche 11 novembre (9h-17h), avec comme fil conducteur « la paix ».

                                                    

Le samedi 24 novembre, nous proposons une matinée de pleine conscience ,adressée aux enfants et leurs parents, sur la base d’activités ludiques. Cette séance permettra aux enfants de découvrir, de façon adaptée, la pratique de la méditation du Village des pruniers. Les adultes qui les accompagnent pourront se connecter à leur « enfant intérieur », thème cher à  Thay (Thich Nath Hanh). Les adultes sans enfants sont aussi bienvenus.

La séance se déroulera de 9h30 à 12h à la salle « libre cour » dans la médiathèque d’yffiniac ( salle habituelle des séances du mercredi) . Pour toutes informations complémentaires au sujet de cette matinée, vous pouvez nous contacter au 0769492323 ou par courriel  nicolas-chauvin@hotmail.fr

                                              

                                                     ♥

Au cours de la journée précédente, le thème était le bonheur, un poème de Lama Guendune s’est offert à nous, nous vous le partageons :

 

LE BONHEUR

Le bonheur ne se trouve pas
avec beaucoup d’effort et de volonté
mais réside là, tout près,
dans la détente et l’abandon.
Ne t’inquiète pas, il n’y a rien à faire.
Tout ce qui s’élève dans l’esprit
n’a aucune importance
parce qu’il n’a aucune réalité.
Ne t’y attache pas.
Ne te juge pas.
Laisse le jeu se faire tout seul,
s’élever et retomber, sans rien changer,
et tout s’évanouit et recommence à nouveau, sans cesse.
Seule cette recherche du bonheur nous empêche de le voir.
C’est comme un arc-en-ciel
qu’on poursuit, sans jamais le rattraper
Parce qu’il n’existe pas, qu’il a toujours été là
et t’accompagne à chaque instant.
Ne crois pas à la réalité des expériences bonnes ou mauvaises,
elles sont comme des arcs-en-ciel.
A vouloir l’insaisissable, on s’épuise en vain.
Dès lors qu’on relâche cette saisie,
l’espace est là, ouvert, hospitalier et confortable.
Alors profites-en. Tout est à toi, déjà. Ne cherches plus.
Ne va pas chercher dans la jungle inextricable l’éléphant
qui est tranquillement à la maison.
Rien à faire
Rien à forcer
Rien à vouloir,
Et tout s’accomplit spontanément…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *